LA checklist SEO ultime pour booster votre visibilité en 2022

checklist SEO 2022 visibilite google referencement naturel

S’il y a bien une branche spécifique du marketing digital que nous apprécions tout particulièrement chez Référenceur, c’est le SEO ! Véritable moteur propulseur en mode mission spatiale pour les marques et les entreprises, le SEO (ou référencement naturel) permet de gagner des positions dans les résultats des moteurs de recherche, et de se démarquer ainsi de la concurrence. Mais vous vous en doutez, avec les toujours très influents Google, Yahoo et Bing, qui dit “concurrence”, dit aussi “soyez calé sur le sujet sinon l’algorithme qui vous classe dans les résultats vous fera payer le prix fort”. En d’autres termes, soyez des experts en conquête spatiale parce que la bataille s’annonce rude. Et Google lui, il n’est vraiment pas du genre à rigoler. Ses cousins Yahoo et Bing non plus d’ailleurs. Mais ça tombe bien, chez Référenceur, quand il est question de SEO, nous non plus on n’a pas trop envie de rigoler. Suivez le commandant, on vous dresse la checklist complète des points SEO à ne surtout pas négliger en 2022.

SEO : Soyez à l’Ecoute des Opportunités Search Engine Optimization

Commençons par une mise en contexte rapide et pleine de caractère.

Nous vous parlions précédemment du véritable rôle de propulseur de rentabilité joué par le SEO pour une entreprise. Des mots qui peuvent paraître un peu forts quand on connaît tous les facteurs qui déterminent la pérennité commerciale d’une organisation, mais croyez-nous, ils ne le sont pas tant que cela. Et d’ailleurs, si le E de SEO veut dire “engine” (qui veut lui-même dire “moteur” quand on le traduit de la langue de Shakespeare), ça n’est finalement peut-être pas totalement anodin.

Bref, vous l’aurez compris, le SEO est loin d’être ce simple divertissement sur lequel on se penche de temps en temps sans trop d’implication. Non, le SEO (comprenez “optimisation pour les moteurs de recherche” dans la langue de Molière), c’est une véritable guerre spatiale qui nécessite de la maîtrise, de l’endurance, des connaissances, de l’investissement et du temps (beaucoup de temps).

Petit bref numéro 2, le SEO c’est aussi ce domaine prenant qui pourrait très bien changer la face de votre organisation. Parce que n’oubliez pas, si le SEO est avant tout une conversation musclée, mais cordiale, entre vous, Google, et ses petits copains, via l’intermédiaire de votre site, c’est aussi un berceau d’opportunités énormes pour celui qui sait prêter une oreille attentive à ce que l’autre tente de lui dire.

Vous souhaitez embarquer pour une aventure SEO aussi passionnante que gratifiante ?

Contactez-nous !

seo structure base referencement naturel

La checklist indispensable pour performer grâce au SEO en 2022

  • Vérifiez les bases de votre site (HTTPS, CMS, URL, KPI et hiérarchie)
  • Contrôlez vos mots-clés
  • Optimisez vos pages et votre contenu SEO (balises, métas et diversification)
  • Ne vexez pas Google (indexation, erreurs, vitesse et compatibilité)
  • Mettez les chances de votre côté (backlinks, dofollow, maillage, réseaux sociaux, my business et KPI (encore et toujours des KPI))

Et voilà, fin de l’article.

Mais non, on déconne. La mise en route d’un engin aussi performant que le SEO nécessite évidemment des procédures bien plus précises à respecter. Car sans elles, c’est le crash assuré.

Du coup, avant de foncer tête baissée dans la bataille, il est important de s’armer d’une stratégie solide et de vérifier votre structure.

1) Vérifiez les bases de votre site

Que votre site soit tout fraîchement sorti de terre, ou qu’il fasse encore partie des vestiges d’Internet, auquel cas une refonte de votre site est conseillée, il faudra d’abord s’assurer que la base est correctement établie.

Veillez donc à cocher toutes les cases suivantes avant de démarrer le moteur parce qu’on vous prévient, ça va bombarder derrière et c’est le SEO qui gère la mitrailleuse :

– La mise en place du protocole HTTPS

À l’heure de la collecte massive des données relatives aux informations concernant les visiteurs de votre site, et à l’heure où la sécurité de ces derniers doit primer, il est indispensable de veiller à impliquer le protocole HTTPS dans vos priorités. En d’autres termes, HTTPS, c’est la garantie pour le visiteur de votre site que ce dernier ne représente pas une menace pour lui.

– Le recours à un CMS dédié pour gérer le contenu

S’il y a bien une méthodologie de travail qui simplifie le référencement naturel, c’est le système de gestion de contenu. Utiliser un CMS permet ainsi de faciliter le voyage et de gagner du temps dans la mise en place des différentes actions. Le plus populaire d’entre eux est sans aucun doute WordPress qui trône fièrement en première position des CMS les plus utilisés et les plus efficaces en termes de référencement et de positionnement. Derrière lui, certains autres gestionnaires tels que Joomla, Shopify ou encore Drupal parviennent également à montrer qu’ils existent. Chez Référenceur, agence web à Luxembourg, nous sommes prêts à piloter le bolide, peu importe son châssis.

– L’optimisation des URL

L’URL, c’est un peu la plaque d’immatriculation de votre véhicule. Sauf que là pour le coup, votre site va disposer d’une URL pour chaque page. Mieux encore, c’est en fait ce qui va permettre à Internet d’identifier un emplacement précis sur votre site. Inutile dès lors de vous préciser que soigner ses URL est important primordial ! Parce que si vous vendez des vélos et que l’URL qui se rapporte à cette page est www.vendeurdevelo.be/veloselectriquesananasrouge (zzzzz), à moins d’avoir une série mondialement reconnue qui porte le nom de veloselectriquesananasrouge dans vos modèles, ça risque de ne pas ramener beaucoup de visiteurs en provenance des moteurs de recherche. Au mieux, ça piquera juste les yeux. Du coup, optez plutôt pour un truc du genre www.vendeurdevelo.be/velos/modeles-electriques/ananas-rouge. Google est méticuleux, et il saura vous en remercier.

– L’analyse des performances et du trafic avec des outils efficaces

Disons-le de suite, rien ne sert de courir, il faut partir au moment où on est prêt à mesurer ses performances. La largesse dans cette réinvention d’une fable bien connue peut sembler exagérée, mais elle s’inscrit en plein dans la modernité. Car les indicateurs de performances, en 2022, c’est désormais de cela dont il est question. Plus qu’hier. Moins que demain. Et ce, pour la simple et bonne raison que “savoir, c’est s’adapter”. Sans mesure de performance, impossible de s’améliorer.

Pour y parvenir, Google nous gratifie donc gentiment de trois outils d’analyse qui ont provoqué des calvities précoces : Google Analytics, Google Search Console et Google Tag Manager.

Avec ces deux armes de performances massives, vous serez équipés pour connaître les moindres faits et gestes de vos visiteurs.

– La mise en place d’une hiérarchie de pages limpide

L’algorithme Google, l’ami le plus proche et le plus intime de votre site web, n’est pas du genre à vouloir perdre son temps quand il vient vous voir. Parce que même s’il sera toujours présent pour vous, il a un carnet d’adresses aussi long qu’un aller/retour pour la Lune, et il compte bien rendre visite à tout ce petit monde. Du coup, plus vous lui ouvrirez la porte rapidement, et plus il saura vous en remercier.

Le mieux pour faciliter sa visite, c’est de lui montrer que les pièces les plus importantes (genre les toilettes) sont facilement accessibles, et qu’il pourra passer rapidement d’un endroit à l’autre sans trop se perdre (genre aller se laver les mains rapidos). Mieux, si vous faites des liens entre chacune des pièces, et que vous mettez des plaques nominatives sur chaque porte, vous pouvez être sûr que Mister G vous offrira un joli sourire en partant.

Bref, Google, la hiérarchie de pages et votre site web, un triangle amoureux qui n’est pas près de s’arrêter.

Vous avez envie de revoir les bases et de faire une petite révision de votre bolide ?

mots cles seo pertinence controle

2) Contrôlez vos mots-clés

La liste de vos mots-clés, c’est un peu comme cette liste de courses indispensables quand vous allez au supermarché. Sans elle, vous achetez n’importe quoi et vous rentrez à la maison en ayant oublié la moitié des choses dont vous aviez réellement besoin. Il est donc nécessaire de prendre le temps de la rédiger, en veillant à faire le tour de toute la maison pour s’assurer qu’on a bien tout noté. Au début c’est compliqué, mais avec l’expérience, on est de plus en plus rôdé et on parvient à faire ses courses avec sa liste en tête.

Du coup, en d’autres termes, la liste des mots-clés de votre site, c’est la base pour orienter vos actions. Elle va permettre aussi par la suite de mesurer votre efficacité et votre positionnement. Pour la construire, on va se tourner vers deux axes :

  • Votre organisation : ce que vous vendez, les services que vous proposez, l’endroit où vous souhaitez être visible. Bref, les termes sur lesquels vous souhaitez apparaitre quand un internaute va taper une requête dans Google.
  • Le nombre de recherches : se lancer dans de l’optimisation avec des mots-clés à tout va alors que la requête n’engendre aucune recherche sur Google n’a pas toujours grand intérêt. Parfois, une simple petite adaptation permet d’être plus performant. Ainsi, il est par exemple possible que vous pensiez que le mot-clé “spécialiste présence Google” soit le plus recherché, alors que c’est la requête “expert en SEO” qui engendre le plus de demandes. Ou l’inverse. Vous pourrez alors vous adapter afin de générer plus de retours et d’établir une stratégie adéquate.

– Concurrence, adaptation, intention de recherches et rentabilité des mots-clés

Tels sont les maîtres mots pour une stratégie de mots-clés efficace. Il est donc important de garder en tête que la liste doit évoluer en fonction de différents paramètres.

Concernant la concurrence, il est également intéressant de se rendre compte qu’un concurrent organique n’est pas nécessairement un concurrent physique. Ainsi, si vous souhaitez vous positionner sur les vélos électriques, le magasin voisin du vôtre ne sera pas forcément considéré comme un réel concurrent digital s’il ne possède pas de stratégie web. Du moins pour le moment. En revanche, un site de vente en ligne émanant d’un autre pays le sera peut-être s’il décide de se focaliser sur votre marché.

S’il existe donc bien un domaine qui doit évoluer en termes de stratégie SEO, c’est votre liste de mots-clés et tout ce qui s’y rapporte. Un peu comme votre liste de courses au fil de vos besoins.

On comprend que faire une liste des mots-clés pertinents, c’est compliqué. Mais nous, on adore ça !

Contactez-nous !

3) Optimisez vos pages et votre contenu SEO

L’optimisation des pages et la rédaction du contenu est l’un des aspects les plus manifestes et pragmatiques du SEO. C’est un peu la partie visible de votre bolide. Et qui dit “partie visible”, dit “premier aperçu”. Et in fine, qui dit “premier aperçu”, dit “soignez le look parce que vous n’aurez pas 1000 chances de séduire”. Du coup, c’est le moment de mettre le paquet avec des jantes bodybuildées et des rétroviseurs chromés. Mais pas trop quand même.

– Soignez les titres et évitez les doublons

Il existe plusieurs aspects capables de jouer en défaveur des titres et donc du SEO de manière générale, il est alors important d’utiliser des outils pour les identifier. Nous parlons ici notamment des titres trop longs, des titres dupliqués ou encore des titres manquants. Autant de pratiques pénalisantes qui doivent désormais devenir votre vaisseau de bataille. On veille donc à créer de jolis titres, en plaçant stratégiquement ses mots-clés le plus au début possible, tout en utilisant des synonymes au besoin. On veille également à diversifier ses titres et sous-titres, et à construire une belle structure de balises H : H1, H,2 H3, H4, H5, H6, H7, H8, H9, H10, H11, H12, H13 (zzzzz).

Bref, des balises titres optimisées et cohérentes.

balises titres meta description seo

– Soignez les métas descriptions

Les métas descriptions. Voilà un sujet intéressant. Non pas parce que c’est le point le plus déterminant de l’histoire du SEO, mais plutôt parce que vous pourriez très bien vous mettre Google en poche en les soignant.

La méta description, c’est cet extrait de page qui va s’afficher sur le moteur de recherche quand Google va vous positionner (en première position parce que votre travail SEO aura été soigné à merveille par Référenceur). Si la méta description n’est pas obligatoire et que vous décidez donc de ne pas la compléter, Google ne va pas pour autant laisser une fenêtre toute blanche. Non non, il se chargera de l’écrire tout seul comme un grand. Sauf que le tonton, il n’a pas que ça à faire. Du coup, il s’est arrangé pour ne pas perdre de temps avec ça, et donc d’en gagner, en balançant un truc automatisé pas toujours adapté. Il est donc préférable de s’en occuper tout seul comme un vrai grand. Conseil d’ami. Malgré tout, tel un vieux tonton capricieux, il se peut que Google décide de la réécrire lui-même. Mais par mesure d’optimisation, il est néanmoins préférable de le faire directement afin d’éviter toute pénalité.

– Pondez du contenu diversifié

Si vous analysez bien cet article, vous allez vous rendre compte qu’on s’est arrangé pour le rendre agréable visuellement. Parce que les textes interminables sans aucun répit, ça suffit. Et ça Google, il est tellement intelligent qu’il parvient à s’en rendre compte. Et oui, on vous prévient, l’intelligence artificielle, c’est vraiment pas de la blague.

Du coup, offrir des images et des vidéos pour soulager les petits yeux sensibles du robot Google, c’est un peu comme offrir des lunettes à quelqu’un qui souffre d’une céphalée de tension (inutile de demander à Google ce que cela signifie, on vous fait gagner du temps en vous disant que c’est tout simplement les maux de tetes causés par une exposition excessive à un ordinateur de bureau) (zzzzz).

Tout ça pour dire que des images et des vidéos dans une page c’est bien, mais les optimiser pour Google c’est encore mieux. Parce que le robot, il est même capable de lire le nom d’une image ou d’une vidéo. Et oui, décidément, il n’en rate vraiment pas une celui-là.

L’autre avantage dans tout ça c’est que si vous optimisez tout ce contenu, Google vous gratifiera d’une jolie petite position dans Google Images et Google Videos en retour. Et ça, ça peut faire la différence par rapport à la concurrence.

Ça peut paraitre un peu fou de dire ça, mais l’optimisation c’est vraiment notre délire du quotidien. Genre vraiment.

Contactez-nous !

google seo positionnement referencement naturel

4) Ne vexez pas Google

Si Google est fidèle et vous promet d’être toujours présent à vos côtés, il ne faut pas oublier qu’il peut aussi être capricieux. En d’autres termes, Google, c’est donc cet ami qu’il faut chérir et qu’il vaut mieux ne pas décevoir. En échange, il devrait vous apporter pas mal de récompenses pour votre présence sur le web.

– Pensez à vérifier l’indexation

Démarrez votre bolide avec le frein à main enclenché, et vous n’irez pas bien loin. Logique nous direz-vous. Et bien c’est pareil pour Google. Si vous bloquez votre contenu, il aura du mal à y accéder. Une petite adaptation, et le tour est joué.

– Identifiez les erreurs et les liens brisés

S’il y a bien un autre aspect que Google n’aime pas, c’est la perte de temps. Souvenez-vous, tonton Google, il n’a pas que ça à faire. Du coup, s’il se heurte trop souvent à un mur quand il veut analyser une de vos pages, ou pire qu’il s’aperçoit qu’une page comporte du contenu dupliqué, ou petit pire numéro 2 qu’il s’épuise à débarquer sur des pages vides, on vous garantit que ce ne sera pas beau à voir. C’est un aspect important à ne surtout pas négliger.

– Vérifiez la vitesse de votre site

La couleur de votre vaisseau et son design général, ça permet de faire joli et de se pavaner fièrement. On y ajoute quelques fonctionnalités sympas, une fiabilité à toutes épreuves, des pneus efficaces, et il semble paré pour la course. Il manque néanmoins un aspect déterminant dans tout cela : la puissance d’accélération et la vitesse de votre engin. Sans cela, inutile de viser la Lune. N’en déplaise à Amel Bent. Parce que souvenez-vous, Google n’a pas de temps à perdre. Alors on évite les fichiers trop lourds, on minimise le nombre d’iframes, ou utilise du code CSS/JavaScript externalisé, on allège la charge du serveur, et tout devrait bien se passer.

– Pensez à vous assurer de la compatibilité mobile

Le robot Google, c’est un peu comme vous, nous, et les milliards d’individus accros au web. Des fois il prend la peine de vérifier les informations d’un site sur un ordinateur, et puis des fois il a la flemme et il préfère voir le contenu directement sur un mobile. Sauf que si la version mobile du site est aussi complexe qu’un rubik’s cube, on en connait plusieurs qui ne vont pas vraiment en rire. Alors pour ne pas frustrer ni Google ni vos visiteurs, on vous conseille de soigner le côté responsive de votre site.

Le challenge dans tout cela, c’est de parvenir à se détacher lorsque l’on travaille sur la mise en place d’un site. Car bien souvent, toutes ces actions sont effectuées depuis un ordinateur avec un écran bien trop grand pour rentrer dans une poche ou dans un sac à main. Il faut ainsi déconnecter de temps en temps de son PC, et réaliser que ce que l’on met en place sera peut-être très probablement consulté sur mobile et non sur ordinateur.

On adore parler à Google et lui dire des mots doux.

seo backlinks dofollow maillage mots cles

5) Mettez toutes les chances de votre côté avec des méthodes SEO performantes

Vous commencez probablement à comprendre que le SEO, c’est au moins aussi poussé que la technologie qui permet à des voitures d’avancer toutes seules. Bon pour le coup, on exagère peut-être un petit peu, mais finalement pas tant que cela. N’oubliez pas que Google, c’est cet ami hyper fidèle dans sa présence, mais qui n’hésitera pas à vous le faire savoir quand vous avez foiré quelque chose. Il est donc important de soigner une multitude de détails afin de renforcer toujours plus la relation de confiance que vous avez avec le grand G.

Google apprécie quand d’autres sites parlent de vous. C’est un gage de confiance à ses yeux. Et vous savez désormais à quel point la confiance de Google est difficile à gagner et compliquée à conserver. Du coup, ne vous privez pas pour demander des échanges avec des partenaires pour qu’ils parlent de vous sur leur site ou encore pour écrire des articles sur des plateformes spécialisées.

Soyez présent et montrez que vous l’êtes. Tout simplement.

– Concentrez-vous sur les liens Dofollow

On peut distinguer deux types de liens sur une page. Le lien qui renvoie vers un autre site grâce à l’attribut Dofollow, et le lien qui ne renvoie pas vers une autre page à cause de l’attribut Nofollow.

Relisez bien la phrase précédente parce que le choix des mots est important.

Tout cela pour dire que lorsque le robot Google va scanner votre site, il donnera une valeur au lien Dofollow que vous faites, et décidera de le suivre pour analyser la crédibilité du site vers lequel vous renvoyez vos visiteurs. C’est donc également valable dans le cas où un autre site déciderait de pointer un lien Dofollow vers le vôtre.

L’objectif est de créer du trafic et de la confiance pour Google.

Vous l’aurez compris, à l’inverse, un lien Nofollow marquera à Google la directive de ne pas suivre votre référence vers un autre site. La valeur SEO du lien sera alors inexistante. Compliqué, mais pas tant que ça.

– Soignez le maillage avec vos mots-clés

Le maillage, c’est cette technique qui consiste à faire des liens entre les différentes pages de votre site. Comme avec ce lien qui renvoie vers la page de notre site relative au SEO (référencement naturel). Vous captez ?

L’idée est donc de créer du maillage interne, mais sans oublier d’y inclure cette notion toujours très présente de mots-clés. Ainsi, dans notre lien précédent, nous avons inclus des mots-clés relatifs au contexte SEO plutôt que de vous rediriger avec un simple lien “découvrez en plus”.

Simple, mais efficace.

seo reseaux sociaux my business kpi

– Partez à l’assaut des réseaux sociaux

On observe de plus en plus chez Google une tendance à inclure les réseaux sociaux dans sa stratégie. Et oui, lui aussi il est devenu addict. Du coup vu qu’il a un peu d’influence le copain, il accorde de l’importance à la façon dont vous rayonnez sur le web de manière générale. Soignez donc vos réseaux sociaux, soyez présent, faites parler de vous, générez du trafic et en retour, pensez à inclure des boutons de partage directement sur votre site.

– Remplissez votre fiche d’entreprise sur Google My Business

À l’heure de l’utilisation massive des GPS, il existe un outil que vous ne soupçonniez peut-être pas mais qui possède une importance capitale : la fiche Google My Business. Outre son rôle de véritable carte d’identité digitale pour votre organisation, la fiche My Business est également un moyen d’améliorer sa visibilité sur Google Maps, et également dans les résultats locaux. Simple et rapide à mettre en place, c’est un outil indispensable pour Google Luxembourg et pour votre marketing digital à Luxembourg de manière générale.

– Mesurez vos actions avec les indicateurs clés de performance

Même si nous avons déjà réservé un point à cet effet précédemment, on s’est dit qu’en rajouter un pour bien l’ancrer n’était certainement pas de trop tant l’importance des KPI (indicateurs clés de performance) est primordial dans une stratégie de marketing digital.

Pouvoir mesurer ses actions et leurs retombées est devenu indispensable si l’on souhaite performer.

Les KPI, c’est donc un peu comme le carburant qui fait avancer votre bolide. Sans ces diables de KPI, vous allez faire du surplace. Rien que ça.

Du coup, utilisez des outils pour mesurer le classement de ses mots-clés, le trafic sur son site, le comportement de ses visiteurs ou encore la portée de ses actions est tout simplement capital. Et sincèrement, entre vous et nous, les qualificatifs commencent à nous manquer pour exprimer l’importance des KPI. Bref, mesurez vos performances. Question de vie ou de mort.

Vous l’aurez donc compris après la lecture complète de cet article sur la liste complète du SEO 2022 qu’il est complètement indispensable (d’utiliser des indicateurs clés de performance) d’avoir une stratégie complète à l’heure actuelle si l’on souhaite performer complètement dans le marketing digital. Une phrase complètement lourde à digérer, mais qui illustre à merveille la lourdeur des actions exigées par Google pour exister à ses yeux. Du moins pour celui qui n’est pas expert en séduction.

Le petit plus, c’est que chez Référenceur, on apprécie nos conversations avec Google. On a pu bâtir une relation de confiance avec lui, et notre expérience nous permet de comprendre ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas. On essaye donc de le surprendre tous les jours, d’être toujours au top, bien apprêté, parce qu’on ne sait jamais trop quand il va débarquer. Bref, nous ce qu’on aime, c’est entretenir notre amour sans relâche. C’est la clé de notre histoire et aussi de votre bolide SEO. Alors, on embarque ?

LA checklist SEO ultime pour booster votre visibilité en 2022